• Les exposés

     [23/11]

    Exposés

     

    Exposé d'Anays

               Fukuoka

    Chef-lieu de Kyûshu

    Dialecte ? Hakata ben

    densité de pop : 4 200 h/km²

    Avant deux villes en une seule. Fukuoka (ville seigneuriale), et autours Hakata (ville paysanne et marchande). Elles ont fusionné par la suite.

    Beaucoup de commerce nautique, point d'échange très important pour le Japon.

    Mais aussi un point de faiblesse, point de passage pour envahir le Japon.

    1274 invasion des mongoles par Fukuoka → construction d'une muraille de 20 km de long, 3m de haut et 3m d'épaisseur, tout le long de Fukuoka.

     

    Personnes connues portant le nom de Fukuoka :

    Fukuoka Yutaka, Fukuoka Sayaka (actrice, mannequin), Fukuoka Masaaki (judoka), Fukuoka Akiko

     

    Personnes connues nées à Fukuoka :

    Tanaka Reina (actrice, chanteuse Morning Musume), Sakuma Kaho, groupe On-Off.

     

    Rues marchandes :

    Kego-hondori : avant c'était une rue principale, et maintenant elle est un peu plus reculée.

    Kawabata : rue marchande

    Nakasu : district entertainment de Kyûshu.

    Yakuin : une des rues les plus réputés et les plus connus

     

    Espaces touristiques

    Taihaku-dori : temple

    Imaizui : moyen de transport qu'on ne trouve que dans cette région

    Haruyoshi : ballade à faire de nuit

    Bayside place : magasin de tourisme et restaurants

    Hawks Town Mall : méga giant store

    Vioro : le magasin fashion accessoires

    Marinoa City : Marineland

     

    Spécialités culinaires :

    Kebabooz (spécialiités orientales) ; Motsunade Keisyu (intestins de vache)

    Natto-ya ; Brooklyn Parlor Hataka ; Blangladeshi Curry Hyder ; AKB48 coffee shop ; Hachi Hachi Akasaka ; Gastropub Ales (Bières)

     

     

    Exposé de Florence

              La beauté du Corps au Japon

    Entre l'Occident et l'orient les défauts rédhibitoires et la poid idéal sont différents.

    Entre les hommes et les femmes les parties du corps les plus importantes diffèrent.

    Préférences pour une fille: Occident : Intelligente, amusante

                                               Orient : Gentille, intelligente

     

    Kogaru : filles de Shibuya très bronzées, cheveux blonds,...

    Mode : occidentalisation (grand yeux, cheveux décolorés)

     

    Shu Uemura : Naturel, technologie et art.

     

    Economiste : Beaux gosses, normaux, moyennement laids, laids → impôts différents.

     

    Shu Uemura, Kanebo, Shiseido

     

    3 plus beaux visages :

    1. Jessica Alba

    2. Zhang Ziyi

    3. Ebi-chan

     

     

    [30/11]

     

    Exposé de Naomie et Marion

               Les originalités de la mode au Japon

     

    Exposé de Mélanie

               La « cool Japan »

    Le début de la découverte du Japon, l'univers qui intéresse en premier.

     

    D'où vient le cool japan ?

    • Définition

    Représenté par la mode, les jeux vidéos, les mangas, la musique, etc... Expression employée pour la première fois par un journaliste américain.

    Le « soft power » pour le Japon, qui consiste à influencer une culture sans utiliser la force.

    Le gouvernement Japonais s'y investit.

    Synonyme de modernité, de dynamisme et de développement, donc le gouvernement se sert pour les relations internationales.

     

    • Origines

    « Ras-le-bol » collectif de la jeunesse japonaise (trop de stress à l'école), ils se créent leur propre monde à leur façon (à travers leurs vêtements, etc). Dans les années 60 la consommation de masse arrive et on voit apparaître une jeunesse « crystal » (matérialiste, superficielle). On remet en cause le style de vie traditionnel. → Eclatement de la famille traditionnelle avec l'industrialisation, la montée de l'urbanisme et l'exode rural.

    Taux de suicide des jeunes et de violence en hausse.

    → les gyaru, filles très superficielles et frivoles.

    → Explosion du kawaii (tout ce qui est mignon)

    → Les Otaku, qui eux se trouvent à travers les manga, les jeux vidos, l'informatique.

    Grand manque de communication dans les familles.

     

    • Propagation

    Dans les années 80 les japonais veulent étendre leur influence dans le monde.

    Ils commencent en Asie où le Made in Japan devient très célèbre (jeux vidéos, purikura, karaoke, idole, J-pop, Hello Kitty...). → Nouvelle identification possible pour les jeunes à travers une nouvelle modernité japonaise.

    Les Etats-Unis et l'Europe ne sont pas épargnés, la « japonitude » s'étend. → Générations « Goldorak » et « Nintendo ».

     

    • Comment et Pourquoi ?

    L'apparition de la Japanim' en France

    A la fin des années 70 Goldorak, Candy, Albator, Capitaine Flam débarquent en France.

    Dans les années 80 les chaînes sortent toujours plus de nouveautés (Club Dorothée), et surtout en 1989 l'apparition de DBZ devient très célèbre.

    Dans les années 90 les animés prennent une mauvaise image, trop violents. On essaye de relever le niveau avec les studios Ghibli et autres anime.

    Mais règne toujours une mauvaise image, jusqu'à l'arrivée de Pokemon !

    En 2000 des chaînes sur les jeux vidéos (Game One) et diverses chaînes d'anime sortent.

     

    Pourquoi ?

    L'exotisme, une touche de nouveauté → renouveau culturel

    Un marché profitable, les chaînes tv ont sauté sur l'occasion face à la p opularisation. C'est aussi moins cher à produire que les dessins animés américains et européens, et cela touche plus de monde (contrairement aux disneys qui visent exclusivement un public très jeune).

     

    La Mangatittude

    Entre 2011 et 2012 40% des ventes de bandes dessinées en France sont des mangas. 14 millions de mangas sont achetés chaque années, la France est le 2e pays au monde consommateur de manga (après le Japon).

     

    Avec la découverte des mangas on veut en savoir plus sur le Japon.

    → Les conventions (ex : Japan Expo). Stands en rapport à la culture japonaise.

    → Les Drama (séries japonaises), avec les Idoles, qui cumulent souvent les carrières d'acteurs, de chanteurs et de mannequins.

    → Les jeux-vidéos. Les consoles japonaises sont les plus vendues.

    → Les goodies (petits accessoires kawaii), comme des porte-clés, des peluches,... la plupart à l'effigie de mangas et d'anime.

    → La musique. La J-pop s'exporte, les Girls & Boys Band cartonnent. Mais aussi la J-rock et le Visual Kei.

    → La cuisine. Les resto japonais volent la vedette aux resto chinois.

    Malheureusement se passionner pour la Japon peut avoir un certain coûts (acheter des mangas, aller aux conventions,...).

     

    On arrive à une saturation du marché du manga. Le marché semble plein. Il y a beaucoup de personnes dans le marché de l'édition du manga. → Guerre ses éditeurs. En 2006 les ventes atteignent leur point culminant et commencent à stagner. Kaze s'accapare les nouveautés.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :